Bonne année 2018 !

Culture Presse souhaite à tous les marchands de presse une belle année 2018. 

Celle-ci s’ouvre au coeur d'une actualité riche et mouvementée pour la filière presse. Au-delà des nombreuses difficultés que chaque acteur peut traverser en ce moment (messageries, éditeurs, dépositaires, mais aussi nous, marchands), j’aimerais porter un message optimiste. Je ne nie pas les difficultés chroniques auxquelles nous devons faire face chaque jour, notamment en termes de distribution et de relation commerciale. Les récents résultats de l’Observatoire de la qualité de la distribution, porté par le Conseil supérieur, l’ont d’ailleurs confirmé. Mais malgré ces problèmes qui persistent, nous pouvons être satisfaits d’un certain nombre d’avancées en faveur de notre réseau, pour ne pas dire de victoires remportées par Culture Presse : nous avons bouclé le plan de rémunération, et nous avons vu se mettre en place l’exonération systématique de la Contribution économique territoriale (CET) pour tous les marchands de presse spécialistes. Dans un contexte aussi délicat pour l’économie de la filière, il s’agit d’un vrai confort pour celle de nos points de vente. En 2018, soyez sûrs que Culture Presse sera toujours aussi active pour défendre les intérêts des marchands. Je pense évidemment à nos fondamentaux sur lesquels je ne transige pas : l’assortiment, le plafonnement, la mise à zéro des titres non vendeurs, et un contact direct avec les éditeurs via un portail unique.

Daniel Panetto

Edito Union Presse (extrait) - janvier 2018