Annie Turgnier, présidente de la Gironde, représentante au Conseil d'administration

Annie Turgnier

Aider. Voilà le mot le plus important pour Annie Turgnier, nouvelle présidente Culture Presse pour la Gironde.

"Je veux aider le plus possible les marchands, explique-t-elle. J’espère avoir encore davantage d’adhérents dans les mois à venir. Il est important que les marchands se mobilisent". 

Annie Turgnier a commencé dans le commerce de presse en 1984 à Cenon, en banlieue de Bordeaux (33) en tant que salariée dans le point de vente de son époux. Elle reprendra l’activité en 1988 après son divorce. Dans son magasin, la diversification passe par la FDJ, le tabac, le PMU, les cadeaux, la librairie, les jouets, la carterie. "Le package habituel", commente-t-elle. Son point de vente unique n’a jamais changé d’adresse. Il a pourtant énormément évolué puisque le bâtiment qui l’accueille a été totalement détruit et reconstruit en 2011, lui permettant par la même occasion d’agrandir son magasin.
La commerçante de presse a débuté dans sa démarche représentative en 2015 en se mettant au service de ses confrères après la démission du président départemental d’alors, pour raisons personnelles. Le contact avec les collègues et l’expérience lui plaît au point qu’elle se présente l’année suivante à la présidence de la Gironde devant les marchands du département. Enfin, lors du congrès de l’union professionnelle en mars dernier, elle gravit une nouvelle marche et est élue administratrice de Culture Presse.
Ses deux mandats vont lui prendre davantage de temps, en plus de la gestion de son point de vente dont elle gère seule la comptabilité. "Pour l’instant je m’occupe du département et des inquiétudes des marchands sur mon temps libre et je commence à manquer de temps avec le magasin qui ne fonctionne pas mal et les déplacements nécessaires à Paris, explique-t-elle. J’envisage de prendre quelqu’un à mi-temps dix ou quinze heures par semaine, en plus de ma salariée à temps plein".
Très décidée à mener de front ses nouvelles responsabilités et ses différentes activités, elle trouve une réelle motivation dans la représentation et l’aide qu’elle peut apporter afin d’améliorer le quotidien de ses collègues.
Sa fonction de membre du conseil d’administration se concrétisera bientôt avec une première réunion à Paris. Pour autant, elle a déjà assisté à une rencontre nationale avec Presstalis qui l’a confortée dans son envie de défendre ses consoeurs et confrères. "Nous avons vraiment pu poser les problèmes sur la table et essayé de les résoudre. C’est très enrichissant d’avoir ces interlocuteurs en face. Je pense que c’est constructif des deux côtés", assure-t-elle. Parmi les sujets du métier, l’un tient
particulièrement à coeur à Annie Turgnier : veiller et défendre les intérêts des marchands confrontés à la concurrence des grandes et moyennes surfaces.

Alexis Patri

Bio Express

1959 : Naissance à Caudéran (aujourd’hui fusionné avec Bordeaux)
1978 : devient secrétaire médicale
1984 : entre au point de vente de Cenon (33)
1998 : reprend son point de vente de Cenon (33)
2011 : change de local et devient Magpress
2015 : devient la déléguée de référence sur la Gironde
2016 : élue à la présidence du département
2017 : élue au conseil d’administration de Culture Presse