Christian Coudurier, président du Rhône

Christian Coudurier

À 55 ans, Christian Coudurier est épanoui dans sa vie professionnelle.

"Quand j’étais gosse, le métier de marchand de journaux me faisait rêver. Avant d’y arriver, j’ai toutefois été viticulteur dans le Beaujolais pendant huit ans dans l’exploitation de mon père. Après mon mariage, j’ai eu envie de voir autre chose. Comme j’aimais beaucoup lire, j’ai opté pour un magasin de presse.

Ce qui me plaît dans ce métier, c’est le contact. Même si l’échange avec mes clients est parfois rapide, au fil des années, il s’est créé une belle complicité avec eux. Oui, je suis heureux de voir les gens s’attarder dans mon magasin." Paradoxe : avec son emploi du temps de ministre, Christian Coudurier n’a plus plus guère le temps de lire la presse : "Je reste néanmoins fidèle à Géo et à la presse d’actualité comme L’Express ou Le Point."

Du pain sur la planche

En tant que président Culture Presse du Rhône, il a en effet du pain sur la planche. "Dès que j’ai un après-midi de libre, je prends ma voiture et je vais voir des confrères pour savoir où ils en sont. En ce moment, ils sont exaspérés par les problèmes générés par le système informatique de la filière, tout comme moi d’ailleurs. Je leur explique que ça devrait aller mieux dans quelques mois, le Conseil supérieur a lancé les travaux. À part ça, ils ont été contents d’apprendre que leur rémunération allait augmenter et que le nouveau dispositif était bien plus simple, conformément à la volonté de l’organisation professionnelle."

Après avoir pris connaissance des attentes de ses confrères, liés à des problèmes de livraison par exemple, Chistian Coudurier rend régulièrement visite au responsable de la SAD de Lyon et à celui du dépôt indépendant de Villefranche-sur-Saône : "J’y vais avec mon équipe : l’union fait la force. Travailler seul, non, je ne conçois pas mon engagement au sein de l’organisation. Ça tombe bien, à Culture Presse c’est tout le contraire." Bertrand Scheurer, Marc Puget et deux toutes nouvelles recrues, Isabelle Marie et Christine Bottini, accompagnent Christian Coudurier dans sa mission : le département est quadrillé pour répondre aux sollicitations de tous nos confrères.

Rester vigilant

Aujourd’hui, le dossier qui est sur la table, c’est la volonté de la FDJ d’améliorer le maillage de son réseau. "Lors d’un premier rendez-vous, ils nous ont fait part des propositions quant aux points de vente où ils souhaitaient s’implanter. Nous serons vigilants. Cela doit se faire en priorité dans notre réseau, et en aucun cas nuire à l’activité de nos confrères." Dans ce dossier, pour lequel Culture Presse (ex-UNDP), la FDJ et la Confédération des buralistes tentent de définir un schéma de travail commun, Christian Coudurier est associé à son homologue départemental, le président des buralistes du Rhône : "Ici, on travaille bien ensemble."

Dorothée Duparc

Bio Express

1980 : suit la tradition familiale en devenant viticulteur dans le Beaujolais.

1988 : gère un magasin de presse dans l’Ain.

1989 : devient sapeur-pompier et conseiller municipal.

1994 : gère une Maison de la Presse-tabac à Villefranche-sur-Saône (69) + conseiller municipal.

2009 : élu président UNDP (Culture Presse) du Rhône

2014 : administrateur national de Culture Presse.