Culture Presse signe un accord tripartite avec la Confédération des buralistes et la Française des jeux

 

Culture Presse, la Confédération des buralistes et la Française des Jeux ont conclu un accord pluriannuel, permettant une augmentation du taux de commission moyen des détaillants de +0,3 points sur deux ans (2018-2019).

Sur les 2 ans du plan, ce sont 48 millions d’euros qui seront injectés dans le réseau des détaillants, qui compte 30 800 points de vente en 2017. Les marchands de presse constituent pour 50% environ de ce réseau. Enfin, rappelons qu’environ 80% des marchands de presse sont également détaillants FDJ.

Daniel Panetto, président de Culture Presse, se félicite de la mise en place de ce plan, fruit d’excellentes négociations tripartites, et d’une vision partagée, avec la FDJ et la Confédération des buralistes. Il s’agit, pour Culture Presse, d’une victoire dont les intérêts sont communs à chacun des trois acteurs.

« J’ai travaillé dans un climat de confiance avec Philippe Coy, président de la Confédération, et Stéphane Pallez, présidente de la FDJ. Nos échanges ont abouti sur un plan ayant un fort impact sur l’économie de nos points de vente. Pour la FDJ, c’est un investissement sur le développement de leur réseau. C’est aussi un pari sur l’avenir, car la FDJ est une entreprise en croissance », explique Daniel Panetto.

En effet, la FDJ connait une progression de ses ventes de 5,7% sur 2017.

Ce plan sera aussi un élément constitutif du plan d’avenir des buralistes, mis en place par le Ministère de l’économie. Il favorisera surtout le développement de deux réseaux de commerces de proximité que sont les buralistes et les marchands de presse.