Marie-Laure Chesnais, présidente de la délégation de Villedieu

Marie-Laure Chesnais

"On m’a enrôlée !" Marie-Laure Chesnais en rit, mais défend son engagement dans l’organisation professionnelle sans hésitation, après pas moins de trois mandats en tant que présidente départementale Culture Presse de l’Orne.

En 2006, quand elle devient marchande de presse après près de 20 ans dans le secteur de la grande distribution, Marie-Laure Chesnais reprend son magasin à celui qui était alors l’élu de l’UNDP dans le secteur.

"On a discuté, avec son départ le poste serait sans doute resté vacant alors…", se souvient-elle.
Marie-Laure Chesnais est comme ça, spontanée et fonceuse. C’est d’ailleurs de cette façon-là aussi qu’elle est arrivée dans le commerce de presse. "Je travaillais depuis 16 ans à la gestion du centre Leclerc de Flers. Mais j’avais toujours dit à mon mari que dès qu’on le pourrait, nous aurions notre commerce à nous, et que ce serait un presse-tabac. Mon patron le savait et quand il a entendu qu’il y avait une opportunité de reprise du Mag Presse de la galerie commerciale, il m’en a parlé". Avec une surface de vente de 100 m² et 305 mètres linéaires développés, le défi aurait pu faire peur à cette néophyte du secteur mais… le pari est visiblement réussi. D’ailleurs, Marie-Laure Chesnais a transmis la bosse du commerce de presse à ses deux enfants (27 et 25 ans), et vient d’acquérir un deuxième point de vente avec son fils Ambroise, dans le centre-ville de Flers. Un magasin qui avait baissé le rideau depuis 15 mois, et qu’elle a à coeur de relancer. Du coup, avec deux magasins à gérer et un département long de 110 kilomètres, la commerçante répond aux questions de ses confrères surtout par téléphone… ou lors des assemblées générales locales. "Ce qui remonte surtout, ce sont des questions sur la qualité de service, la gestion quotidienne, ou des demandes de conseils avant une reprise ou une création", souligne-t-elle. Insistant sur la formation, elle n’hésite pas à proposer à ceux voulant entrer dans la profession de venir observer son quotidien dans son point de vente.
Mais être élue, pour Marie-Laure Chesnais, c’est surtout l’occasion d’échanges enrichissants avec ses confrères, que ce soit dans son département ou à l’échelle régionale ou nationale. "Pour rien au monde je ne voudrais louper le congrès national !", assure-t-elle ainsi. On y apprend plein de choses, on échange avec les autres élus, on rencontre les représentants de la filière… et puis, on revient sur le terrain avec des messages à transmettre… à qui veut bien les entendre ! "Une mission qu’elle  continuera, d’une manière ou d’une autre, avec la nouvelle organisation de Culture Presse au niveau local.

Srah Benayoun

Bio Express

Juillet 1966 : Naissance à Domfront (Orne)
1985 : Obtient son bac comptabilité, puis étudie en BTS comptabilité
1987 : Débute dans le secteur bancaire, puis à partir de 1988 travaille dans la grande distribution
2006 : Reprend son point de vente actuel en galerie commerciale à Flers (Orne)
2009 : Est élue présidente départementale Culture Presse de l’Orne
2018 : Ouvre un deuxième point de vente dans le centre-ville de Flers
2019 : présidente de la délégation de Villedieu (suite à la restructuration des délégations de Culture Presse)