Assemblée des marchands de la Vendée : la venue du député Pierre Henriet

Les marchands de la délégation vendéenne se sont retrouvés le 25 septembre autour de leur président Gaël Arnaud et du président de région Jean-Philippe Colombier. 

Intervention du député de la Vendée

Au lendemain de l’adoption de la loi Bichet par la commission mixte paritaire du 24 septembre 2019, Pierre Henriet, député de la Vendée, a partagé avec les marchands de presse réunis à La Roche-sur-Yon sa vision de cette loi, protectrice des libertés et du pluralisme de la presse, garante du droit à l’information sur l’ensemble du territoire, et soucieuse de maintenir la vitalité de nos territoires. Une modernisation qui étend au domaine du numérique ces principes fondamentaux, afin d’éviter que les GAFA ne monopolisent le domaine de l’information.

Plus de libertés pour les marchands

Quelle est la place des marchands de presse dans cette nouvelle version de la loi de 1947 ? Jean-Philippe Colombier, Président régional du Nord-Ouest à Culture Presse a été très clair sur ce point, « pour la première fois, sur un panel d’environ 3000 titres qui lui sont présentés, le marchand aura son mot à dire : soit vous dites OUI, je prends, soit vous dites NON, je n’en veux pas ». La Presse d’information politique et générale conserve quant à elle un droit d’accès exhaustif au réseau. Au final, ce sont plus de la moitié des publications sur lesquelles les obligations des marchands ont été limitées ou levées. Une nouveauté dans le métier de diffuseur qui pourrait conduire à un changement de perspective. Si le schéma classique était celui du client qui achète son journal, le nouveau paradigme instillé par la loi Bichet est celui du commerçant qui construit son linéaire dans une logique démocratique, mais aussi commerciale.

Des idées pour augmenter son chiffre d’affaires

Les réunions annuelles de Culture Presse sont aussi l’occasion de partager les bonnes pratiques de ceux qui se sont lancés dans de nouvelles activités, à l’instar de Gaël Arnaud notre Président local qui a partagé son expérience de la vente de cigarettes électroniques, une Success Story qui lui a permis d’augmenter considérablement sont chiffre d’affaires. Ce marché en pleine croissance reste encore peu investi par les marchands de presse « pure ». Enfin Stéphane Chessé, Directeur du projet HoppStore, a présenté au public une activité de colis et poste plus rémunératrice que ce que le marché propose habituellement, un partenariat engagé avec Culture Presse au printemps dernier. 2000 points de vente presse se sont déjà inscrits en quelques mois !

Et parce qu’un marchand averti en vaut deux, des témoignages, idées et actus sur le métier et la filière presse sont accessibles tous les mois dans Union Presse, la revue professionnelle des marchands de presse, les news de nos newsletters Impressions et La Quotidienne, et notre groupe Facebook Culture Presse Pratique.

Une ambiance conviviale

Se retrouver entre confrères et consoeurs en soirée est aussi l’occasion de partager un bon moment autour d’un verre, de rencontrer des éditeurs, des représentants des messageries et les partenaires du magasin venus spécialement pour l’événement. D’année en année les liens se créent et c’est un vrai plaisir de voir se former une communauté de marchands soudés et intéressés par leur métier !