Qui sont les marchands de presse ?

PresseIncontournable dans le paysage du commerce, le réseau des marchands de presse se distingue par plusieurs caractéristiques :

  • sa capillarité : parmi l’un des premiers réseaux de commerce de proximité, il comptabilise 23 217 points de vente répartis sur l'ensemble du territoire (source Culture Presse 2017) 
  • sa diversité (typologies d'activités, de niveau de spécialisation...)
  • la richesse de son offre presse (1 500 à 2 000 titres par point de vente chez les commerçants spécialistes) comme celle d’autres produits culturels et de services.

Commerçants et "jardiniers de la démocratie"

Identifiés au sein de la profession sous le vocable de « diffuseurs de presse », les marchands de journaux (ou encore marchands de presse) constituent l’un des premiers réseaux de commerce de proximité, avec plus de 23 000 points de vente. Ils assurent un véritable service public, en garantissant l’impartialité de la diffusion de la presse et le libre accès de nos concitoyens à une offre large de produits culturels et d’information.

En effet, le statut des marchands de journaux est organisé dès 1947 par la loi dite « Bichet » (modifiée en 2011 et actuellement en cours de réforme, en 2019), qui établit le principe de libre diffusion comme corollaire indissociable de la liberté de la presse.

Pour l’éditeur, le réseau des marchands de journaux permet de toucher une clientèle régulière, mais aussi occasionnelle. Contrairement à la vente par abonnement, par définition très stable d’une parution à l’autre, la vente au numéro permet de profiter pleinement d’une actualité forte ou, plus simplement, de la créativité éditoriale d’un titre. C’est également grâce aux marchands de journaux que les éditeurs peuvent enrichir leur offre, par exemple avec des hors-séries, des numéros spéciaux, et diversifier ainsi leurs revenus.

Présents partout sur le territoire national jusque dans les villages les plus reculés, garantissant aux éditeurs la libre diffusion de leurs titres, les marchands de journaux sont, selon l'ancien ministre Georges Kiejman, les "jardiniers de la démocratie".

Un réseau très spécialisé

Le réseau des diffuseurs de presse présente en France la particularité d’être fortement spécialisé dans la vente de presse.
Cette spécialisation explique son incomparable efficacité commerciale. La France, se place en effet au premier rang des pays développés en matière de vente au numéro pour la presse magazine et par habitant.

La diversité des types de point de vente est une des grandes forces du réseau des marchands de journaux. Elle permet de toucher des types de consommateurs très complémentaires et d'installer l'offre de presse dans des environnements géographiques, sociaux et commerciaux très diversifiés.

Il s’agit d’une spécialisation bâtie autour de l’écrit et des biens culturels. Ainsi dans ces magasins de proximité, se trouvent associés autour de la presse, traditionnellement, le livre et la papeterie, le divertissement et le multimédia. La part de marché du livre réalisée par les marchands de presse s’élève à 12%.
C’est aussi, et depuis toujours, un réseau partagé et diversifié (70% ont une activité de librairie, 60% d’entre eux sont détaillants Française des Jeux, 50% sont débitants de tabac…).

Typologie

Un poids économique important

Toutes activités confondues, ce réseau de vente réalise un chiffre d’affaires annuel de 19 milliards d’euros.
Sur ce total, la vente au numéro de la presse représente près de 3 milliards d’euros d’encaissements (au prix public ; un marchand spécialiste étant commissionné à hauteur de 20% en moyenne).

 

En savoir plus :

Nos fiches pratiques sur la presse, chiffres clés et infographies

Documents

PDF icon 2017 | Le réseau des commerçants de la presse
PDF icon Fiches pratiques Culture Presse - la distribution de la presse, les marchands - Chiffres et infographies