Edito de Jean-Michel Detchart : "Observatoire des encaissements presse : un bon mois de mars !"

mar 27/04/2021 - 09:41
detchart, culture presse, undp, secrétaire, presse

Chère consœur, cher confrère,

A l’heure où les chèques des compléments de rémunération sont expédiés vers nos magasins, il est intéressant de revenir sur l’évolution de notre activité et les chiffres publiés par notre Observatoire Devlyx-Culture Presse des encaissements presse.

Le mois de mars correspond au début du premier confinement, ce qui peut fausser l’interprétation de certaines tendances... Par conséquent, nous choisissons de vous donner d’abord les évolutions par rapport à 2019 afin de comparer une situation à peu près normale, puis les évolutions par rapport à 2020.

Quelle que soit l’année de comparaison retenue, les chiffres pour le mois de mars sont encourageants : le total des encaissements presse des marchands spécialistes indépendants est en quasi-stabilité par rapport au mois de mars 2019 (-0,3%) et en progression de +18,5% par rapport au mois de mars 2020. C’est de bon augure !

Si l’on fait des comparaisons trimestrielles, la tendance est également bonne : les encaissements presse, tous produits confondus, progressent de +2,3% par rapport au premier trimestre 2019 et de +1,7% par rapport au premier trimestre 2020.

La fréquentation du mois de mars, mesurée par le nombre de tickets de caisse moyen, est en retrait par rapport à 2019 (-6,3%), mais en nette progression de +19,3% par rapport à 2020.

Si l’on rentre dans le détail, les magazines confirment leur résilience en progressant de +5,8% par rapport à mars 2019 et de +12,8% par rapport à mars 2020. Presque toutes les familles de magazines en profitent : 11 sont en progression (dont l’univers Ado et Musique avec +40,6% et l’univers Arts et Culture avec +33,6%). Seules les familles People (-16,5%) et Ludiques (-25,3%) accusent une baisse.

Les quotidiens nationaux sont en baisse de -15% par rapport à mars 2019, mais progressent de +16,7% par rapport à mars 2020.

Il est encore trop tôt pour dire si ces tendances positives s’inscriront dans la durée... Mais ne boudons pas notre plaisir : la vente au numéro chez les marchands spécialistes indépendants ne faiblit pas et retrouve même des couleurs !