Expopresse 2019 : l'édito bilan de Daniel Panetto

Mission accomplie

En ce lendemain d’Expopresse, les esprits sont encore marqués et les impressions encore fraîches.

Ce matin au bureau, je perçois une joyeuse émotion au sein des équipes d’Union Presse et de Culture Presse, qui étaient très mobilisées pour le déroulement de cet événement.

Incontournable sujet pour cet édito : la 13e édition du salon des marchands de presse est une incontestable réussite. La fréquentation, malgré une conjoncture difficile pour la filière, est en hausse et notamment sur le samedi, avec une proportion de visiteurs de province accrue par rapport à la dernière édition. Je me félicite qu’Expopresse ait pu attirer autant de visiteurs désireux d’échanger et de connaître les nouvelles tendances des produits commercialisés dans nos magasins, et plus particulièrement de la presse.

L’espace Innovation et Modernisation, dans sa première version testée cette année sur le salon, n’a pas désempli ! Les visiteurs avaient soif de nouveautés et d’idées. Ils ont pu échanger avec les start-up et les experts sur les projets de modernisation, l’expérience client, le drive-to-store, les technologies en point de vente.

Les exposants, que j’ai rencontrés dans les allées, m’ont tous loué la qualité des échanges et le niveau de ce salon.

J’adresse un grand merci aux partenaires d’Expopresse qui ont rendu possible ce magnifique événement : Aujourd’hui en France et le Parisien, le Figaro, Bayard, Prisma Media, Burda International, Keesing, Presstalis, Devlyx, la FDJ et le PMU.

Je n’en oublie pas pour autant les autres exposants, et bien sûr, nos visiteurs, mes confrères, qui sont venus en nombre.

Rendez-vous en 2021 !

*

Edito La Quotidienne du 25 mars 2019

Daniel Panetto, président de Culture Presse.