Qui vous représente à Culture Presse ?

Les élus de l’organisation professionnelle Culture Presse forment une véritable communauté humaine. Ils sont présents sur tout le territoire pour aider les marchands de presse au quotidien, les écouter, et travailler à leurs côtés pour améliorer les conditions d’exercice de leur métier. Voici quelques portraits issus du magazine Union Presse, dans lesquels ils racontent leur vocation pour le métier et leur rôle au sein de Culture Presse.

> Tous les contacts des élus Culture Presse



Luc Chautard, Président de Corse

Luc Chautard

Dire que les Corses sont entiers, c’est un cliché. Mais pour Luc Chautard, la presse, c’est comme tout le reste : on le fait avec passion, ou on ne le fait pas.

Et pourtant, il n’était pas prédestiné à choisir le métier de marchand. "J’ai travaillé pendant 15 ans en tant que commercial dans l’agroalimentaire, puis un ancien associé est venu me proposer de reprendre un presse-tabac. Je ne fumais pas, je lisais la presse de manière assez classique, mais j’aime les défis.

Marc Kousi, président départemental de la Côte d'Or

Marc Kousi

Après 20 ans de carrière en dépôt de presse, Marc Kousi a sauté la barrière pour devenir marchand de presse. Un changement de cap qui l’a mené à gérer les deux activités en parallèle pendant un an.

Ce marchand de presse, passionné par son produit, a aussi été pendant deux ans responsable des ventes de Bourgogne Magazine. 

Marcel Hellich, président du Haut-Rhin

Marcel Hellich

Voilà 23 ans, Marcel Hellich a quitté une confortable situation dans la banque pour reprendre un magasin de presse, à Ribeauvillé, dans sa région d’origine, l’Alsace.

"C’était une chance à saisir. Après dix-neuf ans passés dans la banque, j’avais envie de changer d’univers. 

Marie-Noëlle Lauzent, présidente de Ardèche

Marie-Noëlle Lauzent

Arrivée dans l’Ardèche voilà dix ans pour reprendre un magasin de presse, la Vauclusienne s’est tout de suite engagée aux côtés de Culture Presse (ex-UNDP).

Marie-Noëlle Lauzent a 54 ans quand, en 2007, elle rachète le magasin de presse de Privas, enseigne historique de la ville, que nombre de ses clients actuels ont connue dans leur enfance.

Nathalie Volante, présidente départementale de Charente-Maritime

Nathalie Volante

Journaliste pendant 22 ans, Nathalie Volante voit depuis sept ans une partie du monde de la presse que beaucoup de ses anciens collègues méconnaissent : la distribution et la diffusion.

Deux secteurs qui connaissent parfois des dysfonctionnements que la présidente départementale Culture Presse de Charente-Maritime tente de régler à son échelle. "J’ai envie de faire avancer les choses, explique-t-elle.

Nicolas Laugier, président des Alpes de Haute-Provence

Nicolas Laugier

Nicolas Laugier est un enfant du commerce. Petit, déjà, il adorait circuler dans le magasin de son père, Michel, dont il suivra les traces en devenant apprenti dans sa Maison de la Presse de Sisteron, dès l’âge de 16 ans.

Il obtient parallèlement son CAP, puis son BEP et son bac pro Vente. En 2001, il arrête en cours de scolarité son BTS pour prendre la place de l’associé de son père, qui a décidé de changer d’horizon.

Nicolas Seinturier, président de l'Ain

Nicolas Seinturier

La presse, la culture, c’est une affaire de famille chez les Seinturier. "Je suis né dans le métier, mon père a acheté la Maison de la presse de Divonne-les-Bains en 1974. J’avais 9 ans !".

C’est la même maison que Nicolas Seinturier, un ancien rugbyman, dirige depuis plus de vingt ans, associé avec son beau-frère. Et dans la même rue, son frère est aux commandes de la Librairie de Genève, autrefois tenue par leur mère !

Pascal Leroy, président de l’Eure

Pascal Leroy

Échanger, partager avec ses clients et ses confrères de Culture Presse... Hier comme aujourd’hui, Pascal Leroy, 53 ans, place le contact humain au cœur de sa vie.

En 2004, après dix-sept ans passés dans une société industrielle qui commercialise du matériel scolaire, il prend les rênes, avec son épouse, de la Maison de la Presse de Saint-André-de-l’Eure.

Pages